Des mesures fiscales immobilières en région wallonne, quelles sont-elles ?


Le 7 novembre dernier, était adopté par le gouvernement wallon, un avant-projet de Décret dans lequel différentes mesures fiscales immobilières (prévues pour le 1er janvier 2018) étaient impliquées :

 

1/ Un abattement à hauteur de 20.000 euros sur la base imposable dans le cadre d'un premier achat immobilier à condition de devenir la résidence principale. Le principe étant explicite : favoriser la jeune générération à l'acquisition et ainsi diminuer les droits d'enregistrements qui s'avèrent généralement lourds dans le calcul d'achat.

 

2/ Dans le cas de l'achat d'une troisième habitation, les droits d'enregistrement de 12,5 à 15% sont supprimés. Le principe dans ce cas de figure est de stimuler l'investissement immobilier.

 

3/ Ensuite, dans le cadre du viager le taux de 12,5% ne sera bientôt plus d'actualité et passera à 6%. Seule condition : le bien doit être la résidence principale du vendeur depuis un minimum de cinq années.

 

4/ Enfin, en cas de décès d'un des conjoint/cohabitant, et est visée ici la résidence familiale, la suppression des droits de succession.


Publié le 27 Nov 2017